DOCTEUR, VOUS FAITES QUOI POUR MON COU ?

DOCTEUR, VOUS FAITES QUOI POUR MON COU ?

Le cou est au corps ce dont la l’âme est à l’esprit ; indispensable !

Il porte notre tête sur nos épaules, pas question donc qu’il accuse le coup. Dès les premiers signes de faiblesse, vous êtes nombreuses à essayer les soins cosmétiques sans réel succès, mais avez-vous essayé les techniques sûres qu’offre la médecine esthétique pour le raffermir, le repulper et le défriper ?

Comme la peau qui entoure l’oeil, la peau du cou est fine et délicate, elle se froisse, se plisse et se relâche plus rapidement que la peau du visage par exemple. Penchée pendant des heures sur l’ordinateur et pour écrire un sms, on plisse le cou et on contracte des muscles ce qui accentue les rides.

Le traitement des ridules du cou ne nécessite pas de comblement mais peuvent êtres estompées par de l’acide hyaluronique. Les multi-injections de skinboosters, composés d’acide hyaluronique fluide, sont l’indication idéale pour défroisser l’épiderme.
Dès la deuxième séan­ce, l’épiderme est réhydraté en profondeur, repulpé et redensifié. Une séance par mois pendant trois mois, à répéter chaque année.

Et sur les “cou de dindon ” , qui sont la cause aux cordes platysmales relâchées sous le menton, une injection de toxine botulique dans le muscle peaucier suffit à les gommer.
Et les mesofils ? ils ont pour but une fixation et un rehaussement des tissus fripés et une remise en tension soft de la peau en agissant en plus comme un inducteur de collagène pour densifier le derme. La séance se déroule sous anesthésie locale sous 30 à 40 minutes.

Les résultats sont spectaculaires et les suites sont légères avec très peu d’inconfort. Immédiatement l’effet tenseur améliore et retend le cou, deux mois plus tard, la peau est redensifiée, défripée, et ces résultats persistent jusqu’à dix-huit mois.

Et pour celles ou ceux qui souhaitent agir en prévention, il faut agir précocement, même en l’absence de signes visibles, en utilisant une crème hydratante toute l’année !

Tags:
No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.