Micronutrition - Docteur Simon Lamquin - Médecine esthétiqueDocteur Simon Lamquin – Médecine esthétique

Micronutrition

Mincir et préserver sa santé.
Micronutrition nice

Ailliez le réflexe micronutrition !

Envie de mincir, de se sentir bien dans sa peau & son corps… De préserver sa santé… Aillez le réflexe Micronutrition !

La micronutrition

C’est quoi ?

La diététique classique repose sur l’équilibre des apports en protéines, lipides et glucides, la micronutrition s’attache à dépister nos carences en micronutriments (vitamines, oligoéléments, minéraux, acides gras essentiels…) pour ensuite les corriger par un ajustement des habitudes alimentaires ou, si besoin, par une prise de compléments alimentaires individualisés.

Ces carences peuvent être en effet à l’origine de perturbations fonctionnelles (prise de poids, fatigue, trouble de l’humeur, infections à répétition, problèmes de peau, mauvaise circulation, douleurs articulaires, crampes, maux de tête…)

Comment se déroule le diagnostic ?

Lors d’une consultation, vous répondez à un questionnaire répertoriant une série de symptômes (troubles de l’humeur, digestifs, articulaires, infectieux, cutanés…).

Le médecin peut vous prescrire des analyses de sang ou/et d’urine. Ce bilan permet de repérer les déséquilibres alimentaires dont vous souffrez afin de déterminer votre profil pour ainsi élaborer un modèle alimentaire adapté (le tout sans frustration !).

Quels types de carences peuvent être à l’origine de quels troubles ?

Chaque profil est différent. A titre d’exemple, si vous vous sentez impatiente, irritable et intolérante à la frustration, vous souffrez peut-être d’un déficit en sérotonine.

Dans ce cas, il est conseillé d’ajouter des aliments riches en protéines (oeuf, jambon, viande des Grisons, laitage) à votre petit déjeuner et de faire une pause goûter vers 17h (1 produit laitier, 1 fruit et des amandes).

Si vous êtes fatiguée dès le réveil, manquez de motivation et vous sentez vidée, et si, par ailleurs, vous boudez les fruits et légumes et raffolez des produits laitiers, vous souffrez peut-être de déficits en fer, iode, acides gras, oméga-3 et magnésium.

Vous pouvez combler ces manques en consommant davantage de fruits de mer (coques, huîtres, moules), de foie, d’oeufs, de lentilles et de pois chiches. Et booster vos apports en oméga-3 en mixant les huiles de colza, de noix et de lin et en privilégiant les poissons gras (sardine, maquereau, saumon…).

Par ailleurs, un déséquilibre de la flore intestinale peut être à la source de ballonnements, de troubles ORL et de migraines. A chaque combinaison de symptômes ses carences supposées et ses bons réflexes à adopter sans se priver !

Quels sont les « plus » de la micronutrition dans la prise en charge du surpoids ?

Parce que nous sommes tous différents, le régime « miracle » qui marche pour tout le monde n’existe pas !

La micronutrition propose une prise en charge totalement personnalisée, en fonction du métabolisme du patient, de l’existence ou non de troubles digestifs, d’intolérances alimentaires éventuelles, de déficits en fer ou en certains neuromédiateurs qui peuvent verrouiller la perte de poids.

En somme du « sur-mesure ».

Au bout de combien de temps en ressent-on les bienfaits ?

La plupart des gens sont carencés en raison d’un mode de consommation propre à notre époque (produits industriels pauvres en micronutriments, mode de culture intensive, déstructuration des repas …).

En rééquilibrant son alimentation, on obtient des résultats concrets dès la première quinzaine (bien-être général, perte de poids, diminution des troubles, etc.). Puis une amélioration durable dès 3 mois.

A l’inverse d’un régime ou d’un traitement ponctuel, on s’approprie peu à peu un nouveau mode d’alimentation qui devient naturel. On se sent vraiment mieux, alors pourquoi laisser tomber ?

La micronutrition s’adresse t-elle à tout le monde ?

Oui, de 0 à 99 ans, elle permet de prendre en charge le patient de façon globale, en commençant toujours par étudier le contenu de son assiette.

Résultats avant / après
Télécharger la fiche SOFCPRE